Dans les allées du Parc

Quand je marche dans les allées du Parc

 

Je croise des loups furieux et des tireurs de cartes

Des mômes assis par terre qui cherchent le bouton start

Des poètes illusoires déclamant sous la lune

Des barbares égarés qui dansent la valse brune

 

Quand je marche dans les allées du Parc

 

Je croise des magiciens qui donnent l'heure aux vieilles dames

Et fleurissent en passant des coeurs blessés qui crament

Des matadors fourbus qui croquent du miel en grain

Des collectionneurs d'âmes et de biscuits pour chien

 

Quand je marche dans les allées du Parc

 

Mais moi c'est toi que je cherche

S'il te plais tend moi la perche

Dis t'es où?

 

Quand je marche dans les allées du Parc

 

Je croise des rois déchus qui en font le minimum

A peine sortis matin de leur fumerie d'opium

Des mannequins déchirés en couverture de Vogue

Des politiciens fous qui délirent sur leurs blogs

 

Quand je marche dans les allées du Parc

 

Mais moi c'est toi que je cherche

S'il te plais tend moi la perche

Dis t'es où?

 

Quand je marche dans les allées du Parc

 

Boduman