La fêlure

Des fois la vie m'embête

Elle me secoue comme un be-bop

J'ai chaud sous mes lunettes

J'ai plus le droit d'allumer mon clop

Autour de mois les mecs

Sentent l'huile solaire et le mois d'août

Faudra bien faire avec

Mais en moi s'insinue un doute

Où me mène la route?

 

Assis sur le trottoir

Je me termine un drôle de trip

Je regarde sans les voir

Les roadrunners qui font bip-bip

Les animaux du zoo

Venus là pour casser la croûte

Me regarde d'un oeil mou

Etre fanny au baby-foot

J'ai dû perdre la route

 

Ma tête est pleine de failles

De trous de fentes de déchirures

Je me barre mais où que j'aille

Ca devient de plus en plus dur

Ma tête est pleine de failles

De trous de fentes de déchirures

Je me barre mais où que j'aille

Mes copains m'appellent La Fêlure

La fêlure qui taille la route